La vie de Galilée

La vie de Galilée

A l’école élémentaire d’Arago (Paris 14ème), le professeur Nathalie Pasquet, le comédien Julien Muller et les élèves de CE2 nous expliquent en anglais l’incroyable révolution copernicienne du XVII siècle, à travers le vie de Galilée.

Galilée expliqué par « les anglais » !

C’est avec l’univers en toile de fond et pourtant confiné dans l’incroyable laboratoire de Galilée, que nous écoutons, ébahis, notre astronome nous livrer son hypothèse révolutionnaire.
Parmi les télescopes et les mille planètes reconstituées, le génie copernicien met en scène la terre qui tourbillonne, qui tourne autour du soleil et l’homme au centre de lui même qui tombe amoureux devant le coucher du soleil. Mais l’Église et la société sont encore trop frileuses pour accepter que la terre ne soit pas le centre du monde! Accablé, enfermé, humilié, Galilée sacrifiera sa vie à la vérité scientifique. Derrière les barreaux, il se battra encore pour que le réel dépasse l’évangile. Il aura fallu attendre un siècle de plus pour voir triompher sa vérité.

 

Un combat pour la vérité scientifique

Ce spectacle en anglais propose une approche remarquable du grand dilemme de la vérité scientifique. Les élèves retracent un quart de siècle pour comprendre quels sont les acteurs et les contradictions qui agitent une société. La science est un fondement nécessaire à la connaissance de l’homme, et si elle est capable de construire des symboles et des systèmes de pensées, elle peut tout autant les révolutionner.

Les enfants apprennent que la vérité scientifique est une valeur à manier avec précautions et qu’il faut toujours garder à l’esprit qu’elle peut elle-même progresser.