Premiers pas de Langues en Scène dans les écoles en milieu rural

Expérience réussie dans 5 établissements du Lot

Jusqu’à l’an dernier Langues en Scène n’est intervenu que dans des établissements situés en ville.
C’est une rencontre entre la comédienne de Langues en Scène, Rosa Stride, et une animatrice LVE de l’inspection d’académie du Lot , Sze-Weil Lu François, qui a permis de faire germer ce projet .
Cependant, les écoles publiques en milieu rural , dépendent de petites communes aux budgets bien plus modestes que celles des grandes villes…Alors, où trouver le nerf de la guerre ?

Langues en Scène mobilise ses partenaires

Pas question de laisser au bord du chemin les écoliers des campagnes …
En juin 2018, le rendez vous est pris avec l’inspection académique départementale du Lot. Langues en Scène répond à l’appel à projet de l’un de ses principaux mécènes, AG2R LA MONDIALE, soucieux de développer la démarche de Langues en scène dans les secteurs en milieu rural.
Aussitôt l’accord est trouvé pour commencer le projet en 2019. L’Inspection d’académie demande que la plus large initiative soit laissée aux enseignants sur le terrain. Tandis que Langues en Scène confie le projet à sa comédienne, Rosa Stride, auteure et comédienne habitant le Lot.

Classes uniques et spécificités locales

Cinq établissements ont bénéficié de cette première expérience  dans cinq communes différentes: Pradines , Bellefont la Rauze , Figeac , Faycelles et Aujols .
Qu ‘elles soient rurales ou citadines chaque école est différente. L’enseignement de langues étrangères ou régionales y est plus ou moins développé .
Ainsi, à Pradines on pratique plutôt l’anglais dans d’autres, l’occitan en classes bilingues .
Et puis, chaque école peut connaître des difficultés comme l’intégration d’élèves en situation de handicap. Le fléau du harcèlement scolaire n’épargne pas non plus les écoles rurales.
Plus spécifique de ces écoles de villages , le système des classes uniques comme par exemple à Aujols avec 24 élèves du CP au CE2.

ET comme en ville, la magie du théâtre opère…

Dès la rentrée, tout le monde s’affaire: séances d’échauffement corps, voix, diction , jeux théâtraux sur la concentration, l’écoute, les émotions, les repérages dans l’espace, la projection de la voix. Avec l’enseignant, les élèves travaillent sur le contenu , imaginent des saynètes, des chansons, des chorégraphies. Pour les plus petits les premiers mots d’anglais sont une découverte: ils apprennent les couleurs , les jours de la semaine , les aliments.
Sans oublier la recherche de costumes, de décors et d’accessoires.
Tous les talents sont mis en œuvre  :Iris , élève de CE2 à l’école Cours à bellefont La Rauze, malvoyante, joue et chante merveilleusement bien .

Vient le jour de la représentation finale : Dans les 5 écoles les enseignants des 6 classes, les parents et les élèves sont unanimes: plaisir de travailler ensemble, volonté de poursuivre l’aventure .