L’allemand en plein développement

L’allemand en plein développement

4 nouvelles classes ont choisi le théâtre pour apprendre l’allemand

Au primaire, les enfants travaillent sur des contes…

AU PRIMAIRE, LES ENFANTS TRAVAILLENT SUR DES CONTES

Les élèves de CE2  de l’école Milton (Paris 9ème) revisitent et interprètent les musiciens de Brême en allemand. Une histoire magique et onirique pour laquelle les enfants ont imaginé des personnages d’arbres, de princesses, se sont transformés en animal ou en voleur… Les musiciens célèbrent leur victoire autour de bretzel et de bière sur la musique des Frères Grimm « Die Bremer Stadtmusikanten ».

Séance de travail et témoignage : enseignant/comédien/élèves

 

les enfants travaillent sur des contesLes petits « allemands » de la maternelle de l’école Hôpital Saint Louis (paris 10ème) se transforment en sorcières, en corbeaux et autres animaux pour s’envoler sur leur balai jusqu’à la fête des sorcières (à partir du conte : die Kleine Hexe)  et  partent à la rencontre des « autres »… Sur un chant allemand, « Morgen früh um sechs ». Témoignage de l’enseignante et de la comédienne Extrait de vidéo lors d’une séance de travail

… ou sur des fictions en allemand!

Les élèves de CM2 : 2 classes de l’école d’Ivry (13ème) se lancent dans le théâtre en allemandclasses de l’école d’Ivry : fiction en allemand à travers une fiction d’un  auteur français « Libre » de Nathalie Legendre. Les professeurs ont choisi le thème du vivre ensemble,  d’intégrer l’éducation cclasses de l’école d’Ivryivile et morale.

Un vrai projet pluridisciplinaire dans lequel se sont investis le professeur d’art visuel pour les décors,  un parent d’élève pour la confection des tee shirts, un des deux professeurs pour la musique.

Témoignage des deux professeurs, Extrait de vidéo lors d’une séance de travail

Au lycée les élèves se sont lancés dans une comedia del arte!

Les élèves de seconde du Lycée Jean Jaurès à Montreuil ont interprété une œuvre de Georg Büchner « Leonce und Lena ». Une expérience très intéressante qui permet de dépasser la difficulté pour des adolescents de s’exprimer en public.  Ils n’ont pas voulu être filmés ni être pris en photo, toutefois une grande partie d’entre eux  souhaitent renouveler l’expérience.