en Espagnol

Alicia en la Espana de las maravillas
Ecole Aice Errota (Saint Jean de Luz)/ juin 2017/ CE1 et CE2

Inspirés par cet univers loufoque et vertigineux d' »Alice au pays des merveilles », les élèves se sont emparés de leur puissance imaginative, pour édifier un royaume de farces et d’excentrisme en espagnol.

Voir l’article!


« Don Quijote de la mancha »
Ecole Aice Errota (Saint Jean de Luz)/ juin 2016/ CM2

J-1, c’est le stress mais pas de panique… petit coup d’oeil sur la répétition


« Fragmentos Navidenos » imaginé et écrit par les élèves de 2nde
Lycée Saint Jean de Passy (Paris 16°) /mai 2015/2nde


Les 2ndes du lycée Saint Jean de Passy à Paris s’inspirent de la pièce espagnole de Juan Mayorga : « El chico de la última fila »


Quelque soit leur âge, ils sont en confiance et se lâchent!
Lycée Saint Jean de Passy (Paris 16°)/mai 2015/2nde
Collège Robert Doisneau (Paris 20°)/juin 2015/4ème
Ecole Aice Errota (Saint Jean de Luz)/juin 2015/CM2

Les élèves sont en première année de LV2 epagnol. Leur professeur souhaitait aborder la discrimination des Gitans au 18ème et 19ème siècle à travers le flamenco et avait pensé à une œuvre « La mano de Fatima ». A partir de ce thème, les élèves ont construit leur scénario avec la comédienne et leur professeur.
Les élèves de CM2 de l’école Saint Joseph à Saint Jean de Luz interprètent le conte « la Princesa bailarina »
Témoignages des collégiens à la fin de la vidéo.


¡Habia una vez un circo!,
Ecole Louis Blanc (Paris 10°)/juin 2013/CM2
création et mise en scène sur l’environnement marin
Ecole Aice Errota (Saint Jean de Luz)/juin 2013/CM2-CM1

Séances de travail et extraits des représentations des 2 écoles.


« Super zorro » de Roald Dahl
Ecole Saint Joseph (Jean de Luz)/juin 2012/CM2

Déroulement de 12 séances d’1h30 + montage de la mise en scène.
En amont des séances, les élèves ont vu et étudié le film avec leur professeur.
« les enfants ont fait beaucoup de progrès, rencontrent moins de difficultés pour comprendre et s’exprimer » le professeur
 » j’ai ri, je me suis amusé, j’ai appris à me placer dans l’espace, à regarder le public, à m’exprimer, à faire des gestes, à écouter, je suis moins timide, j’ai pris confiance, j’ai appris à ne pas me décourager, à faire des mouvements, à montrer mes émotions » un élève


Anglais et espagnol: témoignages enseignants/comédiens/élèves
Ecole Gerson (Paris 16°)/juin 2012/CM1 et CE2
Ecole Cité Voltaire (Paris 11°)/juin 2012/CE2
Ecole Tanger (Paris 19°)/juin 2012/CE1


« Rosa Chicle» d’Adela Turin
Ecole Aice Errota (Saint Jean de Luz)/avril 2011/CP-CE1

Séances intensives, tout en espagnol, de 2 heures sur une semaine en janvier et 1 mois plus tard, une deuxième semaine sur le même rythme. Entre les 2 semaines, le professeur a fait travailler ses élèves sur le conte. Le souhait du professeur était de monter un projet sur l’égalité garçons/filles

l’histoire
Tous les enfants sont des éléphants mais très vite ils se différencient. Les éléphants mâles à la peau grise partent se rouler dans la boue, s’amuser en plein air, gambader dans la nature. Les petites éléphantes à la peau rose ont pour consigne d’être belles et donc de manger beaucoup d’anémones afin d’ avoir un joli teint rose. Une parmi elle garde toujours la peau grise malgré tous ses efforts à manger des anémones. Elle est la risée des autres. Au début elle est malheureuse puis décide d’aller jouer avec les éléphants mâles et de s’amuser. Les autres la regardent avec envie et finissent par faire de même.

Conclusion, l’histoire souligne qu’ils sont avant tout, tous des éléphants.